• Un Amérindien écrit une thèse de 149 pages sans ponctuation

    http://www.toolito.com/news/amerindien-these-149-pages-sans-ponctuation/

    Un Amérindien écrit une thèse de 149 pages sans ponctuation

     

    Par Florian Colas

    le 11 mai 2015

    La manœuvre avait pour but de dénoncer
    l’oppression post-coloniale

    La thèse de doctorat de l’architecte Patrick Stewart possède 149 pages, 52 438 mots et, à l’exception de quelques points d’interrogation, aucune ponctuation.

    Comme le rapporte le National Post au Canada, il ne s’est également pas beaucoup préoccupé de mettre des majuscules, présenter sous forme de paragraphes, ou autre formatage d’aucune sorte.

    Mais peut-être la chose la plus remarquable au sujet de sa thèse, intitulée « L’architecture indigène à travers le savoir indigène », est que malgré tout cela, les membres du jury de l’Université de la Colombie-Britannique l’ont validé à l’unanimité.

    Cependant, certains membres du jury ont jugé le doctorant « provocateur ». L’intéressé, conscient que cela a pu heurter, souligne : « J’aime dire qu’il s’agit d’une seule phrase, longue, sans coupure, du début à la fin. Il n’y a rien dans les textes officiels de l’université sur les règles en matière de ponctuation ».

    Dénoncer l’oppression post-coloniale de la culture amérindienne

    Patrick Stewart, 61 ans, qui appartient au peuple autochtone Nisga’a, dit que sa thèse était une protestation visant à critiquer « l’acceptation aveugle des conventions de la langue anglaise dans le monde universitaire ». Voici un petit extrait de l’introduction : « pour me défendre je dois dire que mon style d’écriture ne vient pas d’une certaine paresse ou d’un manque de connaissance de la langue anglaise c’est une forme de résistance grammaticale déconstructionniste ».

    Patrick Stewart dénonce une forme d’oppression post-coloniale de la culture amérindienne et compare également sa prise de position avec celle du poète américain E.E. Cummings, connu pour ses expérimentations sur la ponctuation.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :