• Santé maternelle autochtone : le grand chef Derek Nepinak sollicite l'aide de Bill Gates

    http://ici.radio-canada.ca/regions/manitoba/2015/02/23/003-autochtones-manitoba-bill-gates-sante-maternelle-enfants.shtml 

    Santé maternelle autochtone : le grand chef Derek Nepinak sollicite l'aide de Bill Gates

    Mise à jour le lundi 23 février 2015 à 13 h 02 HNE
    Le grand chef de l'Assemblée des chefs du Manitoba, Derek Nepinak.Le grand chef de l'Assemblée des chefs du Manitoba, Derek Nepinak. Photo : Radio-Canada

    Le grand chef de l'Assemblée des chefs du Manitoba fait appel à la Bill and Melinda Gates Foundation pour attirer l'attention sur un programme de santé maternelle et infantile autochtone dont le financement fédéral sera épuisé à la fin mars. 

    Un texte de Catherine LoganTwitterCourriel

    Derek Nepinak a rédigé une lettre à M. Gates pour lui faire part la manque de soins de santé dans les réserves, en espérant que le fondateur de Microsoft en parle au premier ministre Stephen Harper.

    M. et Mme Gates rencontreront M. Harper à Ottawa le 25 février pour discuter des projets d'aide internationale qu'entame le gouvernement fédéral dans la foulée du sommet mondial « Sauvons chaque femme, chaque enfant : un objectif à notre portée », convoqué par le premier ministre à Toronto en mai 2014.

    À l'occasion du Sommet, le premier ministre avait exhorté les dirigeants mondiaux et les experts canadiens à accroître les efforts pour éliminer les décès évitables de mères, de bébés et d'enfants dans les pays en développement. Le gouvernement fédéral a également consacré une somme additionnelle de 3,5 milliards de dollars à la cause de 2015 à 2020.

    M. Nepinak ne comprend pas comment le gouvernement fédéral peut effectuer un tel investissement en même temps qu'il retire son financement du programme Strengthening Families - Maternal Child Health Services, qui offre des soins prénatals, obstétricaux et postnatals aux mères et aux enfants dans les réserves autochtones.

    « Le taux de mortalité infantile dans les communautés autochtones est déjà de deux à trois fois plus élevé que la moyenne nationale. Il ne s'agit pas d'une question de politique, c'est une question de vie ou de mort. » — Derek Nepinak, grand chef du Manitoba

    Le grand chef Derek Nepinak affirme qu'il essaie de communiquer depuis près d'un an avec le gouvernement fédéral par rapport aux soins de santé aux Autochtones, sans jamais obtenir de réponse. 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :