• Robert MIRABAL

    ROBERT MIRABAL
    (the Taos Pueblo people)

    Mirabal Native Flutes

    site officiel
     
    Pendant 20 ans, Robert Mirabal a été au premier rang de musique amérindienne, mélangeant des sons traditionnels avec le rock 'n' roll. Il a gagné de nombreuses récompenses, y compris Grammy 2006 pour le meilleur album amérindien de l'année et, le plus récemment, (le 6 octobre) une Récompense de Musique amérindienne pour le meilleur artiste masculin pour son album de Noëls traditionnels transcrits pour la flûte amérindienne et le violoncelle.
     
    Aujourd'hui, il y a des douzaines d'enregistrements représentant la musique de flûte amérindienne, mais Robert Mirabal se rappelle que n'était pas le cas il y a 20 ans. "Quand j'ai commencé ce style de musique, je peux honnêtement dire qu'il y avait six ou sept hommes jouant cet instrument dans le pays. Il y avait peut-être trois ou quatre enregistrements."
     
    Robert Mirabal a grandi dans Taos Pueblo, une communauté d'Indien d'Amérique d'environ 2000 personnes dans le haut désert du Nouveau Mexique. Il a été élevé par sa grand-mère, qui a aidé à le lancer sur sa carrière avec un petit prêt.
     
     
    Albums :
     
    • Song Carrier (1995)
    • Land (1995)
    • Warrior Magician (1996)
    • Native Suite (1996, with Bill Miller)
    • Mirabal (1997)
    • Taos Tales (1999)
    • Music from a Painted Cave (2001)
    • Indians, Indians (2003)
    • Sacred Ground: a Tribute to Mother Earth (2005, compilation)
    • Johnny Whitehorse (2005)
    • Pueblo Christmas (2007, with Patrick Mirabal)
    • In the Blood (2007)
    • "Johnny Whitehorse Totemic Flute Chants"" (2007)
    • Nomad 
     
     



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :