• Michel NOEL

    http://www.laction.com/Culture/2013-09-19/article-3392029/Michel-Noel-finaliste-du-Prix-TD-2013-de-litterature-canadienne-pour-l%26rsquo%3Benfance-et-la-jeunesse/1

    Michel Noël finaliste du Prix TD 2013 de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse 

    L'auteur Lanaudois et Amérindien Michel Noël, résidant à Saint-Damien, en Matawinie, fait partie des finalistes sélectionnés en vue de l’attribution du Prix TD de littérature canadienne pour l’enfance et la jeunesse avec son récit À la recherche du bout du monde. Ce prix récompense un ouvrage qui se démarque par sa contribution générale à la littérature et l'excellence de son apport aux jeunes lecteurs.

    <figure></figure>

    D’origine amérindienne, Michel Noël est romancier, conteur, poète et dramaturge. Depuis 40 ans, il a publié des essais, des livres d’art et surtout des romans pour les jeunes, toujours pour faire connaître la culture des peuples autochtones.

    Le jury qui a procédé à la sélection qualifie Michel Noël de « conteur hors pair » et d'auteur qui en est « au sommet de son art ». Chevalier de l’ordre national du Québec, il a d'ailleurs déjà gagné plusieurs prix au cours des années, notamment celui du Gouverneur général du Canada et le Saint‐Exupéry.

    Dans À la recherche du bout du monde, Michel Noël invite le lecteur un univers fragile et hostile. Wapush, un jeune Amérindien infirme, part à la recherche du bout du monde. Cette quête identitaire exigera du jeune homme une capacité d’adaptation exceptionnelle afin de vaincre les obstacles qui se présentent sur son chemin. Un récit de voyage inspirant tout empreint de poésie qui fait découvrir la culture d’un peuple, le lien entre la nature et l’homme et le passage d’un être marqué par la vie qui devient un « grand homme ».

    Les autres finalistes francophones sont : Élise Gravel pour La clé à molette , Fanny Britt et Isabelle Arsenault pour Jane, le renard & moi, Rogé et des écoliers innus pour Mingan, mon village et Marie‐Francine Hébert et Jean‐Luc Trudel pour Tu me prends en photo.

    Les deux lauréats du Prix TD de la littérature canadienne pour l'enfance et la jeunesse recevront 30 000 $ chacun. Le lauréat francophone sera dévoilé lors du gala de remise de prix qui aura lieu à Montréal le 29 octobre, alors que le lauréat anglophone sera connu lors d'une cérémonie qui se tiendra à Toronto le 22 octobre. Cette récompense souligne l'excellence en matière de littérature canadienne pour la jeunesse. (GG) 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :