• Louis OWENS

    Louis OWENS

     

    Né en 1948, de père choctaw et de mère cherokee, Louis Owens fait ses études à l'université de Californie. Avant de devenir professeur de littérature à l'Université du Nouveau-Mexique, il exerce plusieurs professions, dont celle de " ranger " dans une partie de l'Ouest américain. C'est de cette expérience qu'est né son roman Le Chant du loup. Dans Même la vue la plus perçante et Le Joueur des ténèbres, il met en scène le même héros, hanté, comme toujours, par la mémoire tragique de son peuple et l'amour de sa terre. Louis Owens est mort en 2002.  

     

    • Même la vue la plus perçante (The Sharpest Sight)

      Mundo Morales, shérif adjoint d'une petite ville de Californie, croit avoir une hallucination en voyant flotter le corps de son meilleur ami sur une rivière. Pourtant Attis Mac Curtain est interné pour démence depuis son retour du Vietnam. Cole Mac Curtain, frère cadet d'Attis, se réfugie, pour échapper à l'incorporation, chez son grand - oncle, un vieil Indien qui a pressenti le drame. Chacun, guidé par ses traditions, mexicaine et indienne, tentera de découvrir la vérité. Le vieil Indien aux pouvoirs étranges semble mener la danse. La nature et la spiritualité sont au cœur de ce roman.
      Traduit par Danièle Bondil et Pierre Bondil

    • Le chant du loup (Wolfsong)

      L'auteur évoque, à travers une intrigue riche en rebondissements, la disparition du milieu naturel et ses répercussions tragiques sur les peuples Indiens. "J'écris pour résister" déclare Louis Owens.
      Traduit par Danièle Bondil et Pierre Bondil

    • Le joueur des ténèbres (Bone game)

      Traduit par Danièle Bondil et Pierre Bondil

     http://ecrivainsmontana.free.fr/bibliographie/owens/owens.html 

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :