• Les indiens Urui créent une pépinières pour la reforestation de l'Amazonie

    31.12.2007

    Les indiens Urui créent une pépinière pour la reforestation de l’Amazonie et surveillent leur territoire avec Google Earth

    bbda32a3ba0f54f2f696139a5e1911c4.jpgLe premier contact pacifique du peuple amazonien Suruí avec la « civilisation » a attendu 1969. La moitié de la population Suruí est décédée par des maladies apportées par ces défricheurs, jusqu’à ce que cette ethnie se réduise à 300 individus, dix ans après.

    Commence alors l’exploitation du bois dés 1987 suggérée par des hommes sans scrupules qui incitaient les Indiens à mener cette activité illégale contre une maigre rétribution.  Un chef Surui s’est alors engagé, en sensibilisant d’autres ethnies concernées, dans la protection de leur territoire saccagé. Avec le  Projet PAMINE : Plantation 2007, les indiens Surui du clan Gamebey ont créé une pépinière et planté 80.000 graines d'essences variées dans des petits sacs. En 2007, des plantules ont été remises à d’autres clans Surui, pour une reforestation sur leur territoire.  Des graines d’espoir pour la reforestation de l’Amazonie.732e6440801a412e691935af040ddb61.jpg

    Google Earth apporte désormais sa pierre à l’édifice, en fournissant des photos satellites de la zone pour surveiller toute activité forestière ou minière sur les 250 000 hectares de leur réserve.  

     Les Suruí du Rondônia, se trouvent au Brésil dans les municipalités de Cacoal (Etat du Rondônia) et Aripuanã (Etat du Mato Grosso).

     Article sur Almir Surui et la cause Surui par THE SMITHSONIAN, New York, mars 2007
    http://www.smithsonianmag.com/people-places/10023991.html...