• Conférence du 27 janvier 2005 Henry Red Cloud

    <script language="JavaScript" src="http://www.traducteurenligne.net/traducteurgr/flags.js"></script>

    Conférence du 27 janvier 2005 à PARIS


    csia_logo-20x20_72Organisée par le CSIA

    Avec la participation d'Henry RED CLOUD lakota (frère d'Alfred RED CLOUD qui a déposé plainte en novembre dernier, contre le crazy horse à Paris pour utilisation de nom abusive)
    Ainsi que les représentants d'Earth Village :  David BARTECCHI (université du Colorado à Boulder) et Ralf KRACKE BERNDORFF réflexive films

     
    Henry Red Cloud, David Bartecchi, Ralf Kracke Berndorff

    Petit rappel :

    Le CSIA a été créé en 1978, sur la demande de représentants amérindiens des Etats-unis, cette association loi 1901 s'efforce depuis de mieux faire connaître les peuples autchotones  des Amériques (du Nord, Centrale et du Sud) en Europe et de les soutenir dans leurs luttes pour la reconnaissance de leurs droits et l'amélioration de leurs conditions de vie.

    Earth Village : INA MAKA O TIPI (traduction lakota)

    Earth Village (vivant avec la terre) est une alliance des organismes, des universités, des établissements investis dans l'amélioration des conditions sur la réserve de Pine Ridge. Cet organisme oeuvre partout dans le monde.

    La soirée a commencé par la projection d'un court métrage, expliquant les mauvaises conditions de vie des lakotas  (80% de chômage) et la réintroduction du buffalo sur la réserve.
    Dans les années 1960, la construction de maisons par les services sociaux n'a pas arrangé la situation et a brisé la structure communautaire existante depuis la mise en place de la réserve en 1889. Ces constructions faites avec des matériaux de mauvaises qualités provoquent des infiltrations, moisissures...et amènent à la mort prématurée des enfants. Les réparations ne serviraient strictement à rien et coûteraient extrêmement cher.
    Aujourd'hui Earth Village, grâce aux partenariat apporte un soutien à la fois financier et stratégique aux familles qui veulent quitter les logements sociaux et retourner sur leurs terres pour y développer des micro-entreprises autonomes et durables. En leur donnant accès aux ressources nécessaires pour la mise en place de leurs projets.
    Les demandes sont en général un générateur de vent, tracteurs, rampes de chargement, aménager des points d'eau, forer le sol...
    Ils essayent le recyclage des matériaux disponibles sur la réserve, et ils débordent d'imagination.
    Ils aimeraient qu'on leur donne les moyens de régler eux-mêmes leur problème.
    Mais le projet principal est la réintroduction du buffalo ce qui représente pour les lakotas une valeur spirituel très forte.

    INTERVENTION DE DAVID ET DE RALPH

    • En 2003: 33 millions de $ de recette provenant de l'agriculture et seulement 1/3 pour les lakota.
    • Au cours des 100 dernières années, peu de personnes sur la réserve ont accès aux ressources requises pour utiliser et vivre sur leur terre. Ils sont donc dans l'obligation de loger hors de celle-ci et la louer aux non lakota pour un prix dérisoire. 50 cts à 3$ par acre alors qu'hors de la réserve le prix de la location de la terre est à 25$. Le but est de reprendre ce qui leur appartient en ne reconduisant pas les baux. Selon la loi (Dow Act), chaque individu a droit normalement à 200 acres sur la réserve.
    • Un sondage a été effectué sur la question "Quels métiers voudriez vous exercer ?" Etre sur notre terre et la cultiver. Y vivre.
    • Le but premier de l'association est de leur permettre de récupérer leurs terres.
    • Puis lancement d'un projet pilote. En juin 2004; 15 bisons ont été relâchés. D'autres familles sont intéressées par ce projet.
    • Il faut trouver les moyens pour les clôtures, l'eau, l'énergie.

    Photos du site "Earth Village" - images du court métrage

    Intervention d'Henry RED CLOUD

     

    Purification de la salle en saluant les quatre directions, et chant traditionnel que nous devons suivre. C'était un moment très émouvant et spirituel pour chacun d'entre nous.

    Henry RED CLOUD pense aux générations passés et futures. Les lakotas sont les voyageurs, la nation des étoiles. La génération qui naît en ce moment est la 7ème et le fait de retrouver leurs terres et réintroduire le buffalo, les natives pensent entamer un processus de guérison (suite au massacre de wounded knee).

    QUESTIONS :

    • Combien de familles sont concernées par le projet ? 7 familles étendues (1 famille étendue comprend 40 à 250 individus)
    • Qu'allez-vous faire des bisons ? C'est l'espérance de Pine Ridge, c'est être "auto-suffisant", se nourrir et vendre un peu de nos produits. Dans sa vie une femelle bison met au monde 20 petits, et le premier né est donné à une autre famille pour continuer une "chaîne". Le prix d'un bison est de 500$. 
    • Comment élevez vous les bisons et pourquoi ? En communauté, par famille étendue. C'est un plan à long terme, car il faut prendre en compte l'environnement. Il faut 40 acres pour 1 tête de bétail. Chaque famille étendue aura des clôtures.
    • En 2000, je suis venu faire une tournée en Europe et plus principalement en Allemagne. Les associations allemandes se sont mobilisées, je suis donc revenu aujourd'hui pour les remercier et montrer ce que leur soutien nous avait apporté. C'était mieux que de le faire par email et téléphone.
    • Quelle est l'attitude des jeunes vis à vis du retour sur leurs terres et à une tradition ? Plus il y a de jeunes qui retournent à la vie sur les terres, plus ceux attirés par le modernisme s'aperçoivent que ce n'est pas si mal que çà.
    • Est ce que la langue lokota est enseignée à l'école et jusqu'à quand ? De la maternelle à l'université (collège).
    • Comment allez vous construire vos maisons ? Prendre les ressources naturelles. Paille, brique, argile et recycler les pneus de voiture qui constituent une matière 1ère puisqu'elle se trouve en énorme quantité sur la réserve. On s'est aperçu que le pneu était un très bon isolant. Rechercher des matériaux recyclables et à moindre coût. Des énergies qui ne détruisent pas l'environnement. Vivre en harmonie avec la nature.
    • Avez-vous déjà commencé la construction d'une telle maison ? Oui, et un projet d'une maison communautaire pour devenir un lieu d'échange, de rassemblement, internet est prévu pour juin. Construire une maison en paille apporte la preuve que tout est possible.
    • Avez-vous des contacts avec les autres réserves, font-elles la même chose avec vous ? Le projet est d'étendre le phénomène aux autres réserves à commencer par celle de "Rosebud". Acquérir de nouveaux nos terres et pourquoi pas les "blacks hills"

    Avant de clôturer par un dernier chant, le CSIA nous rappelle l'emprisonnement de Léonard PELTIER, ainsi que de nombreuses personnes qui ont simplement voulu dénoncer, prendre sa défense et avoir dit "non" contre l'injustice.

    cliquez moi

    REPORTAGE DE   

    Icone AmérindienÉNERGIE SOLAIRE ET AUTONOMISATION DES LAKOTA
    http://www.delaplanete.org/article.php3?id_article=219

    Icone AmérindienL’EAU SE RARÉFIE, LE VENT SE LÈVE
    http://www.delaplanete.org/article.php3?id_article=220

    http://www.clickoblog.com/a63d52c153cc635ec55280cf518beb4f5

    <script type="text/javascript"> var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-26978668-1']); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google-analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })(); </script>